vendredi 22 juin 2012

François Baroin, inspecteur des travaux finis

François Baroin
Le recadrage arrive un peu tard mais il est suffisamment parlant pour être souligné.

Une fois n'est pas coutume, je vais saluer un ancien ministre UMP, député réélu, pour son recadrage en règle: François Baroin.

Je cite:
L'UMP c'est le refus des extrêmes. L'UMP n'a pas à aller braconner sur telle ou telle terre. L'UMP a à affirmer ses valeurs qui sont des valeurs de refus des solutions extrêmes. Quand j'ai entendu entre les deux tours des Législatives certains dire qu'ils avaient des valeurs avec le Front National et qu'ils trouvaient même Marine Le Pen sympathique ou avoir des qualités... Mais c'est quoi la prochaine étape? C'est "on prend un verre et on se met à table et on discute"? C'est même pas envisageable. Ni de près ni de loin, dans l'esprit du pacte des fondateurs [...]
Et le Front National porte des valeurs qui sont des valeurs nationalistes. Nationaliste c'est quoi? C'est la haine des autres. Nous, nous sommes des patriotes, c'est l'amour des siens. Le Front National est isolationniste, c'est à dire un repli sur soi, pensant que la France est une île [...]
Nous devons donc combattre le Front National comme un adversaire politique[...]
Donc nous avons un chantier important devant nous pour reconstruire tout cela.
Et de finir sur un désaveu - à demi-mots certes, mais désaveu quand même - de la stratégie du "ni-ni" prônée par Jean-François Copé dans l'entre-deux tours des Législatives:
Je pense qu'il faudra qu'on la revoie, je pense qu'elle n'est pas pertinente. Elle a troublé. Je le comprends parfaitement... Et je l'ai soutenue. je vous le dis franchement, je l'ai soutenue. Mais on est allé au bout du processus. [...] Je pense que cette stratégie-là a vécu. Je pense que ça fait partie des leçons que nous devons tirer de ces élections perdues."
Et enfin, cerise sur le gâteau:

A la question "Vous pourriez être candidat vous-même à la présidence de l'UMP?"
Si mes idées ne sont pas reprises: certainement.
Allons bon... V'là bien autre chose...
Ça va vraiment être très compliqué à l'UMP.

Pour ma part, je leur suggère:
  • D'atomiser l'UMP et de repartir sur autre chose
  • D'exclure du nouveau parti ou de la nouvelle UMP celles et ceux qui ont mangé aux râteliers du Front National. Cela rendra service à tout le monde, et il pourront librement  prendre leur carte au FN
  • D'inscrire dans les nouveaux statuts du (nouveau) parti que toute tentative de rapprochement avec le FN est contraire à ses idéaux
  • De virer tous-tes celles et ceux qui ne respecteront pas ce dernier point
Alors peut-être qu'à ce moment-là (non non rassurez-vous je ne vais pas vous annoncer que je change de bord politique), le débat sera possible avec une opposition digne, (vraiment) républicaine, (vraiment) gaulliste et sans ambiguïté ni ambivalence sur ces accointances avec le FN... ou pas.
 
Pour leur mâcher le travail et parce que je suis sympa avec l'opposition, je leur propose ci-dessous quelques cartes à distribuer:
UMPFN

7 commentaires:

  1. Oouuuhh on sent la plume gauchiste, très punchy! Je n'aimerai pas t'avoir contre moi dans un débat, une redoutable adversaire(lol).
    Si je peux me permettre, étant une républicaine apolitique, je vais essayer de nuancer un peu ce propos.
    Je pense que monsieur Baroin est un homme respectueux des valeurs, on ne peut pas lui reprocher de ne pas s'être exprimé pendant les présidentielles et les législatives car à mon sens il respectait la voix de son parti malgré son désaccord.
    J'irai même jusqu'à dire, qu'en plus d'être objectif, il fait preuve d'une certaine sagesse dans sa manière de réagir, c'est pourquoi, je pense qu'il serait bon de l'avoir comme président du "nouveau" parti UMP, pour élever le débat de l'opposition.
    Je préfère dire que je ne connais pas particulièrement ce monsieur et je ne fais pas campagne pour lui, ce n'est qu'un constat quelque peu objectif!
    Quant aux "pro FN", ce n'est pas parce qu'on a des "chiens galeux" dans sa famille que l'on doit les jeter dehors à mon sens, même si l'on doit clairement se désolidariser d'eux et les mettre au pas! Et s'ils ne s'y tiennent pas, ils s'en vont, seuls! Voilà, j'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur. Amicalement à Elody une nana qui a du punch(lol).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Tu as raison. Nous sommes d'accord sur beaucoup de points. Mais je pense que François Baroin aurait pu y aller un peu plus fort contre les chiens galeux de son parti. Je pense aussi que se "désolidariser" d'eux, ce n'est pas un geste assez fort, c'est pourquoi il faut les virer ou les recadrer plus sévèrement. Quant à Monsieur Baroin, président de la nouvelle UMP ou du nouveau parti, je n'y crois pas une seconde, il n'y a qu'à voir comment Christian Jacob soutenu par JF Copé a lourdement écrasé Xavier Bertrand...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est fatiguant... Mais c'est un peu marrant aussi quand même hein...

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise