jeudi 21 juin 2012

LOL le dictionnaire nouveau est arrivé

Petit Robert 2013
A défaut de parler du Beaujolais nouveau - ce n'est pas encore la saison - c'est le Dictionnaire nouveau qui va occuper toute la place de ce billet.

Je ne suis pas une vielle réac de la langue française et j'aime bien que celle-ci évolue, tant sur le plan culturel que sur le plan historique.

LOL

Ainsi nous pourrons désormais tweeter en toute liberté même si nous le faisons parfois à l'arrache comme c'est souvent mon cas.

Sauf que d'ici à ce que les correcteurs orthographiques assimilent le verbe tweeter et arrêtent de nous le souligner rageusement en rouge, nous serons sans doute déjà passés à autre chose, mais bon.

Pas de quoi psychoter non plus sur ces nouveaux mots (tiens! Blogger ne me souligne pas "psychoter" en rouge...) car il n'y a rien de très révolutionnaire non plus même si quelques-uns, comme kéké, tapent l'incruste.

Gloups.

Donc, nous pourrons continuer à nous exprimer comme bon nous semble dans nos billets de blogs.

Nous pourrons continuer à parler de la crise: agence de notation, dette souveraine, creusement, indignés et autres réjouitudes car il semblerait que la crise soit bien installée.
GDF pourra continuer son taxage en règle, puisque désormais ce terme a sa place dans la langue française. Même si Le Robert le définit comme du "racket entre jeunes", je pense qu'on peut l'employer ici non?

Euh... par contre "réjouitudes" c'est un néologisme** de mon cru. Mais bon. Puisque la belgitude et la branchitude ont désormais droit de cité dans le dico, pourquoi pas "réjouitude" hein?

Enfin, ce bon vieux Robert est aussi passé en mode 2.0 puisqu'il définit maintenant ce que sont les billets, nuages informatiques, les permaliens, les rétroliens... Bref, tout ce jargon qui fait nous sommes tous-tes un peu victimes d'une certaine forme de cyberdépendance que j'assume pleinement en ce qui me concerne puisqu'il n'est pas rare que je me retrouve en train de comater devant mon PC sans activité précise.

Voilà donc comment, avec un modeste billet sur le Dico Nouveau, j'ai réussi à élaborer un mini biopic de ma vie de bloggeuse et de twitteuse (on dit comme ça puisque "twittos" n'a toujours pas sa place dans le dico... tant mieux car et ce mot est très moche je préfère le féminiser)

Bref, il est temps pour moi de vous laisser découvrir le cru 2013 des nouveaux mots car comme je suis un peu geek, je m'en vais réparer ma mémoire flash défaillante, et croyez-moi, ça ne sera pas une franche marrade, sans vouloir pipeauter hein.

Quant à Cycee, j'attends avec impatience son prochain billet gastronomique sur les bobun, bento et makrout.

** néologisme: nom masculin datant de 1734 et qui désigne une "tendance fautive à abuser des mots nouveaux"

3 commentaires:

  1. J'ai vu ça ce matin et je me demande bien a quoi peut resembler la définition de LOL, à ça peut être :

    LOL : Acronyme Anglais : Définition MDR, par extension PTDR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutafé: Laughing at Loud.. Bref, s'esclaffer quoi...
      Je lole, tu loles, il lole, nous lolons... Hum

      Supprimer
  2. Pour la suppression de "LOL" du dictionnaire

    L'entrée de l'abréviation anglophone "LOL" dans le dictionnaire marque l'avènement d'une "langue" qui n'en est en fait pas une. Elle consacre l'usage de termes qui ne sont pas du français et qui ne le seront jamais. Elle marque l'ouverture d'une brèche dans notre langue française qui permettra, à l'avenir, aux autres abréviations utilisées par les internautes (et récemment de plus) de rentrer dans le dictionnaire.


    Ces abréviations ne sont pas du français, elles n'ont pas à se trouver dans le dictionnaire!

    Il est urgent d'agir, avant que ces abréviations n'inondent notre langue pour mieux la supplanter!

    http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_la_suppression_de_LOL_du_dictionnaire/?cPrJnbb

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise