samedi 19 octobre 2013

L'overdose Leonarda

En bonne gauchiste qui se respecte, j'aurais du réagir au quart de tour lorsque Leonarda a été interpellée lors d'une sortie scolaire pour être expulsée manu militari au Kosovo.
Mais je n'ai rien écrit.
Pas un mot.
Que dalle.
Ma première réaction, limite épidermique, a été de me dire:
"Valls fait mal à la gauche, très mal. Ras-le-bol de ce mec."
Bah quoi? Faut être logique avec soi-même. J'ai critiqué Nicolas Sarkozy, puis Brice Hortefeux, puis Claude Guéant. Y'avait donc pas de raison que je ne fasse pas de même avec Manuel Valls.

Quand je bossais dans un lycée du 20ème arrondissement en 2005-2006, j'ai manifesté contre l'expulsion d'un élève. Nous l'avons même escorté jusqu'au tribunal administratif.
J'ai soutenu RESF à qui j'ai donné pendant plusieurs années.

J'ai un vrai problème avec les expulsions d'enfants scolarisés (ou pas d'ailleurs).
Alors pendant quelques secondes, j'ai maudit Manuel Valls.

Et puis, dans ma pauvre petite caboche, le soufflé est retombé.
Et puis il a enflé de nouveau. Et là, je me suis dit que vraiment on vivait dans un drôle de pays.
Valls a été cloué au pilori par des jeunes lycéens au son de "Valls Sarkommence", "Valls expulsion".
Je ne suis pas grande fan de Manuel Valls. Je ne l'ai jamais été. Je vis dans l'Essonne, et déjà lorsqu'il n'était qu'élu local, je n'étais pas fan. Ça n'a pas changé. Et puis, pas d'bol, il a hérité du Ministère le plus ingrat du Gouvernement.

Un homme à la droite de la gauche, devenu Ministre de l'Intérieur, le combo gagnant.

Et puis, j'ai lu une tonne de trucs sur Leonarda, sa mère, ses frères, ses sœurs, son père, l'absentéisme des enfants à l'école, la violence du père, les demandes de régularisation refusées, le fait que ces enfants ne seraient pas kosovars mais italiens...
Et je me suis demandée pourquoi Leonarda était devenue une "affaire d'Etat" comme on a pu le lire, l'entendre, le voir dans tous les médias, en long en large et en travers, en dolby surround et en direct live.

Et à nouveau on nous a sorti des sondages pas piqués des hannetons.
  • Plus de la moitié des Français seraient contre le retour en France de la jeune fille.
  • Plus de la moitié des Français seraient contre l'interdiction des interpellations en milieu scolaire.
  • Plus de la moitié des Français seraient-ils cons?
Non.
Ces sondages sont une abomination mais ils sont très à la mode depuis le débat sur le mariage pour tous. Sonder les gens sur une catégorie de personnes voire carrément sur telle ou telle personne clairement désignée est devenu LE nouvel argumentaire des chaînes d'infos continues.

Et moi? J'en pense quoi?

  • J'en pense que la loi est moche, que dans un monde idéal tout le monde pourrait aller et venir et s'installer où bon lui semble.
  • J'en pense aussi que cette loi que Manuel Valls n'a fait qu'appliquer, il n'en est pas l'auteur, jusqu'à preuve du contraire.
  • J'en pense qu'il vaut mieux être au chômage ou mendiant en France qu'au Kosovo.
  • J'en pense que si le père en situation illégale est un violent et un menteur, et bien, au risque de me faire clouer au pilori moi-même, j'en pense qu'il ne peut plus rester en France.
Sous le précédent quinquennat, à chaque fait divers, à chaque évènement, Nicolas Sarkozy prenait la parole, tranchait, se mêlait de tout et de rien, H24.

Cette façon de faire de la politique, nombre de ceux qui ont voté pour François Hollande l'ont fait parce qu'ils voulaient aussi une autre façon de faire de la politique, parce qu'ils ne voulaient plus de Nicolas Sarkozy et de son omniprésidence.
Les mêmes qui ont critiqué le sarkozysme ont immédiatement exigé que François Hollande intervienne pour trancher sur cette affaire soit-disant devenue une "affaire d'Etat".
Ceux-ci ont exigé que l'expulsion de Leonarda soit annulée et que la jeune fille puisse revenir en France. Ils ont gagné.
François Hollande a tranché. Si Leonarda veut revenir, elle peut.
Mais seule.
Sans ses parents.
Sans ses frangins.
Sans ses frangines.

Et elle fera quoi Leonarda? Elle ira en foyer? A la DDASS?
Super. Génial.
Cette affaire est ubuesque.

Et Harlem Désir qui souhaite, qui exige que Leonarda revienne avec sa mère et ses frangins. Harlem, mon ami, tu n'es pas ministre, souviens-toi. Tu es Premier Secrétaire d'un parti dont les militants attendent depuis des mois que tu t'occupes de leur donner du grain à moudre. Et là, tu tends le bâton pour te faire battre.
 
Et ce matin, immédiatement après l'intervention de François Hollande, j'ai assisté médusée à l'assaut médiatique dans une bourgade du Kosovo, autour d'une famille larguée, aux interviews spontanées et maladroites d'une gamine de 15 ans à qui on demande de choisir entre sa scolarité en France ou sa famille au Kosovo, dans un pays dont elle ne sait rien, un pays qui n'est pas le sien.

Médusée.
Ou horrifiée, c'est selon. 

Et puis, ce soir on apprend que Manuel Valls a adressé aux préfets une circulaire durcissant l'interdiction faite aux forces de l'ordre d'intervenir "dans le cadre scolaire" lors des expulsions d'étrangers en situation irrégulière.

On marche sur la tête.
Et dans quelques mois, on pleurera quand le FN sera à 30%.
Et on aura vite oublié qu'au même moment une candidate du FN tenait des propos racistes en direct live sur une chaîne du service public. Et on aura aussi vite oublié que Manuel Valls a œuvré pour accélérer et simplifier les procédures de naturalisation.

Et ça me fout la nausée.

36 commentaires:

  1. Ouf ! Je ne savais pas comment dire ce que je ressentais...merci de l'avoir fait à ma place! C'est vrai que le père UBU serait élu rois des cons actuellement au vu des sondages...ces sondages qui régissent la vie politique, et qui tombent tous les jours pour un oui ou pour un non...ces sondages qui permettent à de doctes consultants des médias télévisés d'affirmer que "les français pensent ceci...les français pensent cela..." alors que moi à mon âge vénérable, je n'ai jamais été interrogé de ma vie pour me demander ce que je pensais de tel ou tel problème...Il est vrai que je considère que le seul sondage véritable est le bulletin de vote...
    Il y a eu certainement des dysfonctionnements dans cette affaire d'expulsion...Mais que cette affaire en devienne une affaire d'état qui oblige le Président de la République à intervenir devant la Nation, me semble complètement surréaliste, même si je suis aussi un affreux gauchiste...
    Et c'est là qu'on devrait quand même s'interroger sur le rôle des médias...Quant on voit la déferlante des "envoyés spéciaux" qui interviennent en direct du Kossovo, on ne peut avoir qu'un sentiment de dégoût face à ce déferlement...D'un coup de cuillère à pot, la gamine devient une star et ses parents rivalisent avec les "peoples"...et la gamine, je ne sais pas comment elle va s'en sortir avec tout ça...
    Tout ça c'est répugnant et indigne d'une démocratie (mais sommes nous encore en démocratie quand ce sont les médias qui imposent leur loi au pouvoir ?). Mais bon, peut être n'avons nous aussi que les médias qu'on mérite...
    Et en effet, pandant ce temps là, même si elle n'a pas de moustaches, la Marine elle se les frise quand même ! Mais sans doute, nous en sommes aussi tous res^ponsables...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est une folie
    J’arrête de bloguer "Gouvernement", terminé les conneries...

    RépondreSupprimer
  3. J'applaudis et je pousse un soupir de soulagement à lire enfin un peu de rationalité.
    Autant les propos de Valls sur les Roms étaient inadmissibles, autant sur l'affaire Leonarda je ne vois pas ce qu'on pourrait lui reprocher.
    On pourrait se demander si BFMTV a eu conscience d'apporter de l'eau au moulin du FN avec ses interviews de Leonarda et de sa famille. C'est très grave.
    J'ajouterais que la "solution" de compromis imaginée par Hollande est nulle (et encore plus le fait que ce soit le PR qui la propose lui-même, et publiquement, sans chercher d'abord un contact pour discuter avec la famille), mais ceux qui hurlent à la violation des droits de l'enfant et du sacro-saint principe de réunion des familles délirent complètement : il ne s'agit pas d'une séparation forcée, et cela n'aurait pu évidemment se faire qu'avec l'accord des parents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On pourrait se demander si BFMTV a eu conscience

      tu veux parler de cette merde de BFN-TV , qu'attend le CSA pour interdire cette parodie d'info

      Supprimer
    2. merci Elody , ça fait un moment que j'attends un billet équilibré
      à part Elie , avant toi y avait pratiquement que des schizophrènes

      Supprimer
  4. Jusqu'à présent, je me suis bien gardé d'intervenir, tant tout ce soufflé trop vite cuit va s'écrouler d'un coup, à mon avis. Je suis généralement très critique sur Manuel Valls, ici il a été tout simplement dans son rôle, ni plus, ni moins. Je lisais hier des statistiques concernant les demandes d'asile : c'est au pire moment du sarkozisme que les acceptations de celles-ci ont été en fait les plus nombreuses (un pur hasard probablement, les employés de l'immigration font tout simplement leur boulot dans le cadre de la loi). Bien sûr, ce sont les médias qui, maladroitement ou volontairement, sèment une zizanie pas possible dans l'opinion en brouillant toutes les pistes.

    Et je me souviens avoir conclu chez jegoun :
    Allons, pensons à plus important : des tapeurs de ballon gagnent des centaines de millions, pendant que d'autres n'ont rien à manger et sont à la rue. Je me fiche de la (nuance de) couleur des uns et des autres.

    "On" fait le maximum pour tenter de transformer les français en imbéciles, "on" répète à satiété que le FN monte, alors qu'en nombre de voix il stagne. Mais l'abstention, elle, augmente ! Ce qui fait que les officiels "partis de gouvernement" homologués baissent, et ils ne doivent pas aimer cela du tout. Tout concourt à indiquer que ce système est à bout de course. Un peu comme la dette étatsunienne, dont j'ai vu un diagramme il y a quelques jours, et qui est en train de plus qu'exploser.

    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  5. C'est difficile d'échapper à la dissonance cognitive ....
    On se bricole des rationalisations . On se cherche des excuses . On élabore des théories . On se cherche des complices qui penseraient comme nous .....
    Cela ne sert à rien . Cela ne fonctionne pas au fond ......
    Tu es là , à regarder la maison s'effondrer et tu essaies d'analyser le pourquoi du comment de la chute de telle ou telle objet pris dans l'effondrement général .....
    C'est complétement inutile ......
    A mon avis il est plus intéressant d'essayer de comprendre pourquoi tout le système est en train de s'effondrer ..... Tout ce modèle de civilisation est obsolète et va vers son effondrement ..... Le cas dont tu parles n'est qu'un épiphénomène au sein de l'effondrement global ..... Les discours politiques au sujet de ce cas particulier ne sont eux même que des épiphénomènes sans intérêt .... Ce n'est que de la poussière . Il suffit d'attendre qu'elle retombe .... Il n'y a rien d'autre à faire ......
    Tous blogs vaguement politiques , tous vos discours ne servent qu'à tenter de vous rassurer en échappant à la dissonance cognitive : Vous essayez de vous tenir chaud entre vous , au sein de votre petit club de Gôche ......
    Bon , après tout pourquoi pas , finalement .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'essaie pas d'analyser quoi que ce soit, je donne mon avis.
      Et de quoi tu parles? Tu veux quoi? Que les petits blogueurs de Gôche comme tu dis aillent forcer les portes de l'Elysée pour faire un coup d'Etat?
      Visiblement, tu n'a pas compris le principe des blogs: donner son avis, partager et discuter.
      Nos blogs vaguement politiques?
      Est-ce que tu as vu ici un lable "blog politique"? Je parle de politique parce que ça m'intéresse. Maintenant, si tu trouves ces blogs "politiques" inutiles, que viens-tu y faire?

      Supprimer
    2. Oui , c'est vrai ... Je n'ai rien à faire sur ces blogs politiques car , en effet , je les trouve inutiles et .... et inutiles ..... Et en fait parler politique ne m'interesse pas ..... Je m'y essaie vaguement et je constate que c'est inutile et que ça ne m'interesse pas .....
      Ce sont des exercices réthoriques stériles .....
      Je preferre encore les blogs débiles de Skyrock car au moins les gens sont lucides sur eux même . Ils font leurs blogs pour se sentir moins seuls au monde , pour se réconforter , ils ne disent que des conneires mais ils le savent ..... J'aime leur lucidité sans prétention .....

      Supprimer
    3. Voila ! c'est ça la racaille : c'est des gens comme moi , qui n'appartiennent pas à l'élite , qui font des boulots de merde indispensable à cette élite , qui ne décident rien de leur vie parce que c'est l'élite qui en décide par la politique .... Et puis un jour (ou progressivement) la racaille se détourne de tout cela et comprend que ce monde elle n'en fait partie qu'en tant que bétail humain et puis voila ...... Bon , pour finir je vais te conseiller la lecture d'un livre , un classique de la sociologie : "Classes laborieuses et classes dangereuses" de Louis Chevalier , www.editions-perrin.fr
      ça parle de la racaille .....

      Supprimer
    4. Merci pour la suggestion de lecture que j'ai lue en DEUG, puis en Licence et que j'ai fini par donner à lire à mes étudiants de Licence.
      Mais tu n'as pas répondu à ma question: que viens-tu faire sur les blogs politiques si tu les trouve inutiles et refermés sur eux-mêmes?

      Supprimer
    5. Je viens ne pas répondre à ta quéstion afin qu'elle reste posée : Pourquoi la racaille ne vote-t-elle pas ? ... Pourquoi la racaille se détourne-t-elle de la politique ? ..... Bon , je n'ai même pas la BEPC et je n'ai aucun diplome et je vote blanc et je me moque que Marine Le Pen devienne présidente de la France .....
      Les derniers lambeaux des peuples nomades sombrent dans la criminalité et la misére la plus noire...... Je me souviens lorsque j'étais enfant j'alllais joué dans le camps des romanichelles avec un petit manouche qui puait la crasse .... Il y avait des tas de ferraille partout ...... Je me souviens qu'il était venu à l'école .... Il avait tellement peur des autres gamins et d'être enfermé là , qu'il s'était pissé dessus de peur et l'urine coulait dans la classe et les enfants rigolaient .....Et puis il était repartit je ne sais où ........ Les gens disaient qu'ils mangeaient des herissons ....... Oui ,les derniers peuples nomades d'Europe ont ils vocation à se sédentariser ?.....
      La violence d'état , la violence moderne contre la violence clanique , archaïque ..... Il n'y a rien à faire ....... Il parait que Léonarda aurait été attaquée ce jour là bas dans ce bled où on l'a envoyée avec sa famille dangereuse ..... On va dire que c'est une mise en scéne déstinée à appitoyer la populace ...... Que viennent faire les nomades ? et que vins-je faire ? ..... Je te poses une quétion : Pourquoi t'interesses tu à la politique puisque tu ne comprends rien aux humains ? .......

      Supprimer
    6. Je "ne comprends rien aux êtres humains"?
      Mais pour qui te prends-tu s'il te plaît?
      Tu sais quoi de ma vie?
      Allez... Va! Si mon blog (et moi avec visiblement) te fout à ce point la nausée, prends un Vogalène et ne reviens plus.

      Supprimer
  6. Tout pareil. Ras le bol de cette manipulation médiatique.

    RépondreSupprimer
  7. Il y a un peu plus d'un mois le gouvernement présentait sa vision de la France pour 2025. La France «doit demeurer une terre d’accueil», dit en préambule le document rendu par le ministère de l’Intérieur. La place Beauvau souhaite qu’en 2025, le pays soit «devenu une destination privilégiée» pour les étudiants étrangers. Le ministère envisage également «une nouvelle approche des règles migratoires» en vue du «choc démographique» à venir en Afrique, «premier continent des migrants en France». la France devra «bâtir des dispositifs de reconnaissance du statut d’étranger malade ou de réfugié politique ou climatique». Quant à l’intégration, il faut penser à «un accueil de qualité» «comprenant une préparation à l’installation professionnelle, culturelle, sociale durable dans la société», le tout «conjugué à une action déterminée contre la ségrégation urbaine et les inégalités d’accès au logement».
    Coté Europe, l'actualité "Léonarda" est un sacré pied de nez à ces trop beaux concepts. Coté Afrique, lire l'article "Du Valls dans un bas de soie" d'Odile Tobner dans "Billets d'Afique": http://survie.org/billets-d-afrique/2013/228-octobre-2013/
    Robert Spire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La France veut bien accueillir des étrangers appartenant à l'élite , mais accueillir toute la racaille du monde ! NON ! ....
      Un peu de racaille pour prouver son humanisme oui , soit .... Et aussi pour servir de main d'œuvre servile oui , soit ..... Mais pas de la racaille qui pue la crasse de ces nomades qui n'ont pas vocation à s'intégrer ....

      Supprimer
    2. Stéphanie => Accueillir un type qui a insulté les instituteurs bénévoles qui lui donnaient des cours de français, accueillir un type qui castagne ses enfants ou sa femme "de temps en temps", non merci.
      Et sinon, la racaille, c'est quoi pour toi?
      Je crois que tu te plantes lourdement quand tu affirmes qu'on n'accueille en France que des élites.
      Bref.
      Robert Spire => merci pour le billet suggéré, et reparlons-en en 2025?

      Supprimer
    3. Que cette fille et cette femme aillent donc se faire tabasser ailleurs, alors ?
      Ai-je bien compris ou mal ?

      Supprimer
    4. Tu as évidemment très mal compris. Qu'on protège cette femme et ses enfants d'un homme violent évidemment. J'ai bien écrit d'ailleurs "un homme qui castagne", non merci.

      Supprimer
    5. @ Stéphanie
      Mais de quels "nomades" parles-tu? Les roms sont pour la plupart sédentarisés depuis belle lurette. Ils l'ont été de force, d'ailleurs, Dans les ex-pays de l'est, par les régimes communistes après 1945. Au Kossovo ils le sont depuis 3 siècles, à la période ottomane par la volonté du sultan.
      De même quand tu parles de "racaille", tout ça à l'air assez confus dans ton esprit.


      Supprimer
  8. Tout ça fait de la belle mousse médiatique. Comme pour la manif pour tous, on va se taper un mois de Leonarda. Les chiens aboient, la caravane passe.

    RépondreSupprimer
  9. Le centre de gravité de l'opinion s'est déplacé vers la droite donc les centres de gravité des partis politiques vont tous se déplacer vers la droite .....
    Le reste n'est qu'une question de dissonance cognitive : chacun essaie selon son appartenance politique de se bricoler sa petite explication maison pour se rassurer , pour continuer à rouler avec le peloton de l'opinion .....

    RépondreSupprimer
  10. Réponses
    1. je crois même que c'est la seule à se poser. J'ai été effaré que les 1/2 journées d'absence à l'école de la gamine circulent dans tous les médias et qu'elles fassent semble t-il partie des "critères" pour juger du degré de désir d'intégration. Mais visiblement ça ne choque que moi

      Supprimer
    2. Que ça circule dans les médias me choque. Que cela fasse partie de l'enquête lambda sur l'intégration ne me choque pas. La vraie question ne porte pas sur l'absentéisme des enfants mais sur la raison et le pourquoi du comment ces enfants ont a ce point manqué l'école non?

      Supprimer
  11. Pourquoi donc s'étonner que Valls demande que les arrestations ne se fassent pas durant le temps scolaire? En 2005, le ministre Sarkozy demandait qu'il n'y ait pas d'expulsion durant l'année scolaire, préconisait d'attendre les vacances d'été...
    Je le rappelle dans mon unique billet consacré aux erreurs de ce dossier.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'étonne pas, je dis juste qu'il a demandé le durcissement de l'interdiction.
      Et sinon, t'inquiète, je suis abonnée à tes blogs, donc tes billets je ne les manque pas hein!

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise